Rassemblement Hôtel Dieu contre la casse du système de santé à Toulouse

Tract et appel à rassemblement Vendredi 15 Avril devant l’Hôtel Dieu (2 Rue Viguerie, 31300 Toulouse) à l’appel de la CGT, de la CFDT et de SUD CHU contre la casse du système de santé à Toulouse.

« Si cette AS n’est pas capable de gérer son stress, elle n’a qu’à faire caissière à Casino ! »

Voilà les propos qui ont été tenus par la directrice de projet et directrice déléguée du pôle femme-mère-couple après les témoignages des sages-femmes et lorsqu’une aide-soignante du service des urgences par- lait de ses conditions de travail lors d’une réunion de CHSCT vendredi 8 avril… Comparer des patients, des êtres humains avec des marchandises est intolérable ! Quant à sous-entendre que le métier de caissière n’est pas stressant, on a envie de lui dire d’aller travailler quelques mois à Casino et de nous dire ensuite ce qu’elle en pense ! (et du salaire qui va avec !) Et le pire c’est qu’aucun des membres de la direction pré- sents n’a dit quoi que ce soit concernant ses propos : ni le directeur du site, ni la directrice des soins, ni la cadre supérieure, ni le chef de service ! Rien non plus quand en guise d’explications elle s’est excusée « si ses propos avaient mal été interprétés ». Une honte ! Ceci illustre parfaitement le mépris auquel nous sommes confrontés au quotidien en tant que soignants dans cet hôpital. Nous ne valons rien à leurs yeux, nous ne sommes que des pions, et il en est de même pour les patients. Soigner n’est plus leur priorité aujourd’hui, ce qu’ils veulent c’est toujours plus d’économies quitte à mettre en danger la vie de la population !

La santé n’est pas une marchandise,

l’hôpital n’est pas une entreprise !

22 000 suppressions de postes d’ici 2017 voilà ce que projette le gouvernement. Notre direction applique ces consignes en bons élèves : refus de titularisations, mul- tiplication des contrats précaires pour pouvoir jeter les salariés quand bon leur semble, non remplacement de départs à la retraites, des arrêts maladies etc… Et les conséquences c’est nous qui les payons au quotidien : rappels sur nos repos, modification de nos plannings en permanence, impossibilité de poser nos congés, épuisement professionnel et augmentation du risque de faute, mise en danger des patients…

Stop !

Nous devons toutes et tous nous mobiliser pour mettre un terme à ces agissements ! Les membres de la direction qui ont tenu ou cautionné ces propos doivent partir ! Comment peuvent-ils prétendre diriger cet hôpital alors qu’ils sont incapables de considérer le personnel qui y travaille ? Et comment des gens qui n’ont pas mieux à faire qu’aller fouiller dans les documents des élus du personnel en parlant de prendre des photos, tout ça en rigolant… (Oui, les sessions de CHSCT sont enregistrées…) alors que ces mêmes élus sont justenment en train de discuter à l’extérieur de la salle de la réunion avec les agents choqués par les propos tenus par la directrice de projet ? C’est lamentable.

Mobilisons-nous !

Les personnels de Paule de Viguier entrent en mobilisa- tion face à ces insultes et face à un projet de restructu- ration qui encore une fois prévoit des moyens large- ment insuffisants et met en danger les patientes et le personnel ! Ce projet de restructuration n’est pas isolé : depuis plusieurs semaines les agents de gériatrie sont également mobilisés, les agents de la crèche le sont également face aux attaques qu’elles subissent sur leurs retraites et face aux annonces de privatisation.

Nous sommes tout-e-s concerné-e-s ! Soyons à leur côté…

HOSPITALIER-ES, CAISSIER-ES, UNI-ES CONTRE LA GALERE !

TOUTES et TOUS AU CTE !!!

appelée par la CGT, CFDT et SUD DU CHU DE TOULOUSE

VENDREDI 15 AVRIL 2016 – 8h30

Hôtel DIEU (2 Rue Viguerie, 31300 Toulouse)

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.