Localisation

à venir > Squats

Albi, ville squattée

Lorsque ce vide si persistant ici se fait dépasser par les idées tordues de quelques squatteureuses, évidemment la force qui fait face paraît être un espèce de corps si puissant et qui n’attends qu’une chose : le retour à la normale, vite.
Ce retour à la banalité, au vide, au tourisme, validé par le juge, est prévu le 1er Avril, en ce qui les concerne.

à venir > Expulsions

Albi : appel à rassemblement en soutien au CCAC (Collectif Accueil Avec Toît)

Le 24 octobre 2016, le CAAT (collectif Accueil Avec Toit) obtenait, par jugement du TGI d’Albi, la trêve hivernale pour les bâtiments qu’il occupe au 18 rue Lavazière à Albi. Cette mesure permettait aux personnes hébergées par le CAAT de garder un toit pour l’hiver, elle autorisait aussi l’organisation d’un hébergement d’urgence dont les besoins se font ressentir sur Albi. Cette « trêve » a encore permis la mise en place d’ateliers proposant des activités gratuites éducatives, récréatives, sociales à destination des habitant.e.s mais aussi ouverts sur l’extérieur. Elle a, enfin, autorisé l’organisation de soirées et de journées de soutien au collectif, auxquelles a pu participer la population d’Albi et des alentours. Le CAAT est ainsi devenu un espace où se crée du lien social.

Fil d’info > Souffrance au travail

Soirée débat : Agriculture, Administration et Capital, à l’occasion de la sortie du livre Le ménage des champs de Xavier Noulhianne.

Les éditions du bout de la ville, installées au Mas d’Azil en Ariège, organise deux grandes soirées les 12 et 13 janvier à l’occasion de la publication du livre Le ménage des champs, chronique d’un éleveur au 21e siècle. en présence de l’auteur, Xavier Noulhianne.

Fil d’info > Migrations

De Kaboul à Toulouse : entretien avec un exilé du CAO de La Vache

Avant d’atterrir dans les Centre d’Accueil et d’Orientation répartis un peu partout sur le territoire français, les exilé.es ont traversé bien des épreuves. Sur la route de l’exil depuis des mois voire des années, la France n’est souvent qu’une étape de leur parcours. Mais aujourd’hui, malgré les engagements pris lors du démantèlement de la jungle de Calais, le gouvernement ne leur laisse d’autres choix que de demander l’asile dans le premier pays où iels ont donné leurs empreintes. Or celles-ci ont bien souvent été prises de force, dans des pays (comme la Bulgarie ou l’Italie) qui ne leur laissent aucune chance. Par cet entretien, nous, membres du collectif Solidarité migrant.es, avons voulu illustrer cette problématique, ainsi que celle plus générale de la migration, avec les mots d’une personne concernée.

à venir >

Projection du documentaire « Yes, we fuck ! »

Dimanche 8 janvier à 19H aux Pavillons Sauvages
35 avenue Jean Dagnaux, Toulouse (Métro Canal du Midi)
Une discussion suivra le film en présence de Romina, assistante personnelle à Madrid
Bar & Grignotages au programme
Entrée adhésion à l’association 1E/personne
* le documentaire sera en Espagnol sous-titré en Français *

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 45 |

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.

-