Analyse et Mémoire

Analyse et Mémoire > Sécurité - Surveillance

Police municipale : force ou farce ? Enquête

Alors que la police municipale (PM) n’a cessé de gonfler ses effectifs depuis les années 80 pour devenir la troisième force de police du pays, ses prérogatives, son fonctionnement et son histoire restent peu connus. Pourtant, à Toulouse comme dans bien d’autres métropoles, elle prend une place de plus en plus importante dans le dispositif répressif de la guerre aux pauvres. Dans une optique d’autodéfense populaire, il nous semblait important de se pencher sur cette question.

Analyse et Mémoire > Sécurité - Surveillance

Un fichage n’arrive jamais seul

On parle beaucoup du TES, le fameux « fichier des gens honnêtes. » Mais le 29 octobre dernier, un décret moins médiatisé mais non moins liberticide est entré en vigueur : il met en place un énième fichier de police, l’iGAV (Informatisation de la gestion de la Garde A Vue) ayant pour but d’entériner la collecte de données sensibles malgré les prescriptions de la loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés. Forte des arguments de « cohérence, traçabilité », et sous prétexte d’une volonté d’assurer le « suivi et le contrôle » des gardé.es à vue, sa mise en place vise à prendre la relève des formulaires papiers actuellement utilisés.

Analyse et Mémoire > Colonialisme - Post-colonialisme

Pour la constitution d’un mouvement contre la guerre

La France est en guerre. On nous le répète depuis maintenant plus d’un an comme si c’était une nouveauté. Comme si la France n’était pas en guerre permanente — ou en « opérations » sur le sol africain et ailleurs — depuis la fin des guerres de décolonisation (voir notre « panorama » des opérations militaires de la France, p. 6). La France est un des premiers États guerriers au monde, elle est présente militairement dans plus d’une vingtaine de pays, et se trouve depuis 2015 parmi les trois premiers exportateurs d’armement avec les États-Unis et la Russie.

Analyse et Mémoire > Racisme

Calais : récit d’une expulsion de masse

Lundi 24 octobre, l’Etat lançait le début de l’expulsion de la jungle de Calais. Sous couvert d’une mission de « mise à l’abri » des populations sans-papiers, il s’agit en réalité de déporter 8000 personnes en trois jours. Ce délai si court, est pourtant plus proche d’une volonté de gestion de masse que d’une quelconque action sociale. Le traitement médiatique de l’événement (utilisant les termes de politiques sanitaires « d’évacuation », de « démantèlement » ou de « mise à l’abri ») étant bien loin des réalités dont nous avons été témoins, nous, des street medics et des personnes solidaires, souhaitons livrer un récit de l’expulsion de masse de Calais à travers : une émission de radio réalisé le 28 octobre avec l’Actualité des luttes et le texte qui suit.

Analyse et Mémoire > Racisme

Utiliser le mot « race » ?

Ce texte a été féminisé par IAATA.
Une polémique a récemment agité le milieu libertaire français concernant l’utilisation des termes race, racialisation, racisés etc. certains dénonçant une essentialisation du débat sur le racisme, essentialisation qui relèverait elle-même du racisme. Selon ce point de vue, reprendre ces termes serait contribuer à propager la grille de lecture raciste.
Dans un premier temps il semble que, tel quel, cet argument est absurde : il n’est pas question de reprendre ces termes (...)

Analyse et Mémoire > Média

La Dépêche, les Baylet, la démocratie : qui veut de la soupe ?

« La Dépêche, le journal de la démocratie » ? L’Empaillé, un vilain petit canard aveyronnais défend une autre thèse, qui colle peut-être un peu plus à la réalité : La dépêche, le journal au passé collaborationniste, le journal des faits divers et du sport, le journal social-libéral de droite... et le journal de la dynastie Baylet bien sûr.

Analyse et Mémoire > Justice

Ne dis jamais : jamais jamais

Jeudi soir, une poignée d’expert.e.s est venue, parfois de loin, porter la parole de l’évangile à la Chapelle dans le cadre de la semaine anti-répression. L’idée était simple : « Tu ne parleras point en garde à vue. » Voilà le premier des dix commandements à respecter pour avoir une chance de monter un jour au paradis des totos. Pas sûr en revanche qur ça nous évite la case prison ! Mais qui cela inquiète, sinon les calculateur.euses et les peureux.ses ?

Analyse et Mémoire > Contre la loi Travail

Chapitre 3 : en mai, bloque ce qu’il te plaît

C’est la rentrée ! Avant de reprendre les hostilités contre la loi « Travaille ! », il peut être pertinent de jeter un œil en arrière et d’esquisser un premier bilan. Que s’est-il passé à Toulouse entre mars et juin 2016 ? Qu’est-ce qui a marché, qu’est-ce qui a foiré ? Petit retour en trois chapitres sur autant de mois de lutte dans la ville rose.

Analyse et Mémoire > Sécurité - Surveillance

Festival d’Aurillac : la fête ne tient pas en cage

Aurillac 2016, festival d’arts de rue, a été proclamé "Festival des luttes" par ses organisateur-ices. Pourtant, confronté à un dispositif sécuritaire aussi inutile que nuisible, des festivalier-ères font passer le mot : rendez-vous à 18h vendredi contre les fouilles et l’encagement du festival. Le mot tourne tellement fort dans la ville que les grilles s’en trouvent renversées...

Analyse et Mémoire > Contre la loi Travail

Chapitre 2 : du 31 mars au 49-3

C’est la rentrée ! Avant de reprendre les hostilités contre la loi « Travaille ! », il peut être pertinent de jeter un œil en arrière et d’esquisser un premier bilan. Que s’est-il passé à Toulouse entre mars et juin 2016 ? Qu’est-ce qui a marché, qu’est-ce qui a foiré ? Petit retour en trois chapitres sur autant de mois de lutte dans la ville rose.

Analyse et Mémoire > Contre la loi Travail

Chapitre 1 : un mois de mars entre espoirs et désillusions

C’est la rentrée ! Avant de reprendre les hostilités contre la loi « Travaille ! », il peut être pertinent de jeter un œil en arrière et d’esquisser un premier bilan. Que s’est-il passé à Toulouse entre mars et juin 2016 ? Qu’est-ce qui a marché, qu’est-ce qui a foiré ? Petit retour en trois chapitres sur autant de mois de lutte dans la ville rose.

Analyse et Mémoire > Anti-terrorisme

Après Nice

Neuf mois d’état d’urgence. Neuf mois de perquisitions, d’interdictions de manifester, de restrictions de libertés. 5 000 policier.e.s et gendarmes recruté.e.s, 2 500 postes supplémentaires pour la justice et sa sinistre administration pénitentiaire. 736 millions d’euros dépensés [1], au point où l’Union Européenne accepte d’assouplir ses règles concernant le déficit budgétaire de la France pour la soutenir dans sa lutte contre le terrorisme [2].

Analyse et Mémoire > Rapports sociaux de genre

A propos de dominations, de système patriarcal et de non-mixité

A propos de dominations, de système patriarcal et de non-mixité donc, et notamment dans le cadre des AG de lutte. Ça fait un peu dit, répété, mâché et remâché, mais dans la mesure où ces questions sont revenues (ou venues) au cœur de nos discussions, on a aussi voulu revenir sur quelques points. L’idée étant d’en faire une piste de réflexion pour les AG de lutte à venir !

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 |

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.