Cinéclub du local : la fête #1

A partir du mercredi 8 mai commence un cycle du cinéclub du local sur la fête.
Rendez-vous au local, rue Piquemil à partir de 20h !

Habiter un monde est toujours une construction collective qui met en jeu des forces physiques et imaginaires. Dans cette construction, s’organiser des festivités joue un rôle important. Le temps de la fête est un temps où la communauté s’actualise, se rend palpable, se régénere ; où les frontières entre physique et imaginaire sont poreuses. Bouleversements des corps, des identités, renversements des valeurs, états de transes, passages vers d’autres mondes... sont des opérations magiques auxquelles certaines fêtes donnent lieu. Si la fête est le moment qui rompt avec le quotidien, qui ouvre sur l’extra-ordinaire, cela pose la question du retour à l’ordinaire, à la normale.

Comment une fête vient bousculer ou renforcer l’ordre établi ?
Peut elle être subversive ? En quoi certaines communautés en lutte font de leurs fêtes une action politique ? Comment l’ordre (marchand ou autre) réprime, intègre et désactive les fêtes que font (et qui font) des communautés qui tendent à échapper à son contrôle ? Comment certaines fêtes arrachent les espaces qui leur sont nécessaires dans un territoire hostile ? Comment une manière de faire la fête peut-elle être contagieuse, se propager et se transformer ? En quoi elle peut bouleverser les gens et les mondes ?

Voici donc quelques-uns des fils épars que nous essaierons de tirer pour nourrir une reflexion sur les fêtes, ce qu’elles font et ce qu’on peut en faire.

Pour la séance de mercredi, on projettera plusieurs films courts ou extraits de films, pour aborder de plusieurs bouts à la fois la question de ce que font les humains quand ils font une fête et quels rapports aux mondes ils instaurent.

« This is Bate Bola » de Ben Holman et Neirin Jones.
« Barbagia, l’embrasement collectif » d’Anja Hunger.
« Le bal des absent-es » du collectif Les Scotcheuses.
« Les maîtres fous » de Jean Rouch.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)


À lire également...

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.