Ailleurs en France

Ailleurs > Répression

L’état francais continue d’écraser les personnes les plus vulnérables - Marseille Infos Autonomes

Un projet de loi prévoit d’infliger des amendes de 500€ aux sans abris qui s’installent sur la voie publique ou le domaine public.
Une mesure bien « planquée » dans le projet de loi « relatif à l’engagement dans la vie locale et la proximité de la vie publique », prévoit dans l’article 15 d’infliger une amende de 500€ aux sans-abris qui s’installent sur la voie publique ou le domaine public par exemple sous une tente ou un abris de fortune, sur le trottoir, dans un square, ou même dans la forêt, ou qui (...)

Ailleurs > Féminismes

Week-end en mixité choisie à Bure : Tremble dans le jour – Dijoncter.info

Nous partions avec le mot « historique » en tête. En 1981, la lutte de Greenham Common en Angleterre devient non-mixte et les femmes gagnent contre les missiles, ce lien entre écologie et féminisme trouve des formes dans différents pays, luttes, s’expérimente et se vit. Pas en France. Ça ne fait pas partie de notre héritage, de notre histoire de lutte. Et c’est un manque. Parce qu’entre Greenham Common et d’autres actions comme celle-ci, c’est une nouvelle force politique qui se déploie. Bien sûr, (...)

Analyse et Mémoire > Luttes écologiques

Réponse à ceux qui voudraient fermer le champ des possibles sur la zad de NDDL

Voici une réponse initialement publiée sur reporterre.net à une tribune parue la veille sur le même site sous la signature d’ « ex-membres de comités de soutien sud-ouest » avec pour titre « L’achat des terres à l’État signe la « mort politique » de la Zad de Notre-Dame-des-Landes ». Cette tribune était elle-même une version courte d’un texte diffusé par ailleurs sur IAATA sous la signature d’un "paysan boulanger bio du sud-ouest de la france" avec comme titre "Que reste-t-il du champ des possibles ouvert par la zad de NDDL ?". Même s’il était ardu de statuer, à sa lecture, entre la part d’ignorance d’une situation sur laquelle "on" n’hésite pourtant pas à se prononcer de manière définitive et celle de pure malveillance, une réponse collective a été faite à la version publiée dans Reporterre afin d’apporter quelques clarifications. La voici.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 |

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.