Solidarité

breves > Solidarité

Lille : Collage de soutien aux « 7 de Toulouse »

Lille : Collage de soutien aux « 7 de Toulouse »
A l’image de ce qui a été fait à Marseille le 13 octobre (https://iaata.info/Solidarite-avec-les-sept-de-toulouse-4444.html), nous voulions nous aussi manifester notre soutien aux toulousain-e-s ayant subit la répression étatique.
Nous nous sommes donc baladés dans différents quartiers de Lille pour coller les fameuses affiches : « le feu tue les virus brûle ton comico », « ne relevons pas l’économie détruisons-la ! », « avec ou sans masques ce monde (...)

breves > Répression

[Toulouse-Seysses] Parloir sauvage et poukaveries.

Ce samedi 10 octobre, nous nous sommes rendu-e-s près de la prison de Seysses pour exprimer notre envie de voir cette taule disparaitre et notre solidarité avec les personnes à l’intérieur. Nous étions 35, le mot avait tourné en bouche a oreille et n’avait visiblement pas fuité.
On a gueulé, klaxonné, et on a eu le temps d’avoir quelques cris en retour de l’intérieur. Malheureusement, assez rapidement on s’est fait embrouillé par des voisins, propriétaires des chevaux dans le champ entre le chemin et la (...)

breves > Solidarité

Solidarité avec les sept de toulouse...

En fin de semaine dernière, on a pu voir apparaître sur les murs dans plusieurs arrondissements de marseille
"niK les keufs nik la justice", "le feu tue les virus brûle ton comico", "ne relevons pas l’économie détruisons-la !", "eh toi elle ira jusqu’à où ton obéissance ?", "avec ou sans masques ce monde est irrespirable, détruisons ce qui nous étouffe","refusons d’obéir à des règles absurdes", "État mange tes morts" (sur le vieux port), "la seule église qui illumine est celle qui brûle"(sur une église (...)

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 11 |

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.