Anti-terrorisme

Ailleurs > Justice

Faire le procès des idées : le laboratoire répressif de l’État grec

Un entretien avec Nikos Romanos, anarchiste emprisonné (paru le 04/06/2018 dans le journal anarchiste grec Apatris)
Après plusieurs tentatives infructueuses à travers l’Europe visant à accuser anarchistes et autres antiautoritaires de conspiration et de terrorisme, l’État grec est aujourd’hui à l’avant-garde de l’élaboration de nouvelles stratégies juridiques pour attaquer les mouvements sociaux.

Ailleurs > Média

Communiqué : après Indymedia Linksunten, Indymedia Grenoble et Nantes sont victimes de l’antiterrorisme

Lors de la nuit de jeudi 21 septembre, à trois heures du matin, un incendie a ravagé un hangar de la gendarmerie de Grenoble, ainsi que la cinquantaine de véhicules qui s’y trouvaient.
À treize heures, un article de revendications est publié sur Indymedia Grenoble.
Quelques heures plus tard, l’équipe du site reçoit, par personnes interposées, un courriel de l’Office Central de Lutte contre la Criminalité liée aux Technologies de l’Information et de la Communication (OCLCTIC) la sommant de retirer le contenu du-dit article pour « provocation à des actes de terrorisme ou apologie de tels actes ».
Cette requête, qu’a aussi reçu Indymedia Nantes fait directement écho à l’attaque qui a eu lieu en Allemagne le 25 août dernier contre Indymedia Linksunten, attaque qui s’est soldée par la perquisition de quatre domiciles et un centre social autogéré, et ce pour des prétextes similaires.

breves > Répression

Étrange sous-entendu des flics sur les manifestations de septembre

Dans un article paru le 29/08 sur 20 Minutes Lille, on découvre la récente "polémique" sur les riverains de la résidence secondaire des Macron, qui ont réussi à faire remiser les armes de guerre qu’arboraient les 40 CRS déployés pour protger le couple présidentiel.
Les syndicats de flics y font part de leur mécontentement de ne pouvoir sortir leurs joujous, arguant que les terroristes utilisent désormais des armes lourdes et qu’une telle consigne leur semble dangereuse.
Plus intéressant : en dernier (...)

Analyse et Mémoire > Anti-terrorisme

Après Nice

Neuf mois d’état d’urgence. Neuf mois de perquisitions, d’interdictions de manifester, de restrictions de libertés. 5 000 policier.e.s et gendarmes recruté.e.s, 2 500 postes supplémentaires pour la justice et sa sinistre administration pénitentiaire. 736 millions d’euros dépensés [1], au point où l’Union Européenne accepte d’assouplir ses règles concernant le déficit budgétaire de la France pour la soutenir dans sa lutte contre le terrorisme [2].

Analyse et Mémoire > Justice

La déchéance de nationalité : un chiffon rouge ?

Chiffon rouge, locution : par allusion. à la cape des toreros
Agiter le chiffon rouge : mettre en avant un sujet polémique.
Cela fait désormais deux mois que l’espace médiatique est occupé par la question de la déchéance de nationalité. Le gouvernement a réussi, avec cette mesure, à décaler le débat et à occulter presque complètement le problème de l’état d’urgence, de sa prolongation et de son inscription dans la constitution.

| 1 | 2 |

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.