Violences policières

Fil d’info > Violences policières

"La police assassine, la justice s’acharne" Soutien à la famille Traoré

Une mobilisation s’étend partout en France en soutien aux proches d’Adama Traoré, tué par des gendarmes à Beaumont-sur-Oise. Ses frères Youssouf et Bagui passaient en procès après trois semaines de détention pour faire payer à toute une famille leur combat pour obtenir la justice. A Toulouse, nous avons manifesté devant le palais de justice pour soutenir la famille et rappeler aux autorités que sans justice ils n’auront pas la paix.

compte rendu > Violences policières

« La police assassine, la justice s’acharne » - Soutien à la famille Traoré

Mercredi 14 décembre était une journée de mobilisation partout en France en soutien aux proches d’Adama Traoré, tué par des gendarmes à Beaumont-sur-Oise. Ce jour-là, ses frères Youssouf et Bagui passaient en procès après trois semaines de détention pour faire payer à toute une famille leur combat pour obtenir la justice.

à venir > Racisme

Rassemblement pour la libération de Youssouf et Bagui. Justice et vérité pour Adama !

Le 19 juillet dernier Adama Traoré est mort entre les mains de la gendarmerie.
Les médias ont rapidement relayé la version des flics comme d’habitude ainsi que celle du procureur Yves Jannier qui parle « d’accident », puis invoque des « problèmes de santé » d’Adama pour justifier ce meurtre.

à venir > Violences policières

Bouffe de soutien à la famille Traoré

Le 24 novembre, Youssouf et Bagui Traoré ont été placés en détention provisoire en attente de leur jugement le 14 décembre 2016. Ils sont accusés d’"outrage", de "rébellion" et de "menaces de mort" sur des agents des forces de l’ordre. La volonté est clairement de briser la détermination d’une famille en deuil mais soudée et debout contre la machine d’État. Soutenons-les !

Ailleurs > Violences policières

A Beaumont-sur-Oise, la maire porte plainte contre la soeur d’Adama Traoré, la gendarmerie charge

Mardi 19 juillet 2016, Adama Traoré décède le jour de son 24ème anniversaire entre les mains de la gendarmerie. Alors que les gendarmes parlent d’un "malaise cardiaque" la version officielle est démentie par des témoins de l’interpellation. Depuis des manifestations ont eu lieu en juillet et en novembre pour dénoncer la mort d’Adama.
Ce 17 novembre "le conseil [municipal de Beaumont-sur-Oise] devait décider de soutenir ou non la maire Nathalie Groux dans ses procédures judiciaires. [La maire a en effet porté plainte contre Assa Traoré pour diffamation relative à ses propos tenus sur Canal Plus." C’est une charge violente et des gaz qui vont acceuillir la famille et ses soutiens. Dans la soirée, la gendarmerie effectuera une déscente punitive dans le quartier de la famille Traoré, filmée par quelques témoins.

Analyse et Mémoire > Racisme

Calais : récit d’une expulsion de masse

Lundi 24 octobre, l’Etat lançait le début de l’expulsion de la jungle de Calais. Sous couvert d’une mission de « mise à l’abri » des populations sans-papiers, il s’agit en réalité de déporter 8000 personnes en trois jours. Ce délai si court, est pourtant plus proche d’une volonté de gestion de masse que d’une quelconque action sociale. Le traitement médiatique de l’événement (utilisant les termes de politiques sanitaires « d’évacuation », de « démantèlement » ou de « mise à l’abri ») étant bien loin des réalités dont nous avons été témoins, nous, des street medics et des personnes solidaires, souhaitons livrer un récit de l’expulsion de masse de Calais à travers : une émission de radio réalisé le 28 octobre avec l’Actualité des luttes et le texte qui suit.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 18 |

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.