Violences policières

Ailleurs > Violences policières

Gravement blessés, des manifestants appellent à un « acte XII » pour l’interdiction des grenades et flashballs

Ils ont perdu une main ou un pied à cause d’une grenade. D’autres ont perdu un œil, suite à un tir de LBD40. Ils garderont un handicap, des cicatrices ou des gênes à vie pour avoir simplement manifesté, en France. Ils se disent « mutilés pour l’exemple » et témoignent dans une vidéo commune.

Fil d’info > Violences policières

Récit d’une d’une traque aux gilets jaunes ordinaire

Samedi 29 décembre 2018 – acte 7 - Toulouse
« À cet instant l’espace dans le quel je me trouve ne comporte qu’une seule dimension ; et celle-ci n’a que deux directions : l’une, les casques, les énormes boucliers, les voix violentes, les matraques ; l’autre, ces personnes qui semblent s’engouffrer désespérément dans une brèche. Je n’ai même pas besoin de réfléchir pour savoir de quel coté courir. Je me retrouve écrasé par la masse de gens effrayés dans laquelle je vois les visages déformés de terreur. »

Fil d’info > Justice

Sivens - Affaire de la Caravane - 8 janvier, le suivi du procès

En octobre 2014, alors que les travaux de déboisement dans la foret de Sivens avancent pour construire un barrage inutile et imposé, la repression est forte. Le nombre de blessés s’accumule.
Le 7 octobre, un gendarme jette une grenade desencerclante à l’interieur d’une caravane oú sont refugié 4 personnes. L’une d’entre elle est grievement blessée. La scene est filmée et largement diffusée sur internet.
Aujourd’hui, le 8 janvier 2019, a lieu au TGI de Toulouse le procés du gendarme qui a lancé la grenade dans la caravane. On fait le suivi du procès.

à venir > Justice

Sivens - Affaire de la Caravane - 8 janvier, le procès

En octobre 2014, alors que les travaux de déboisement dans la foret de Sivens avancent pour construire un barrage inutile et imposé, la repression est forte. Le nombre de blessés s’accumule.
Le 7 octobre, un gendarme jette une grenade desencerclante à l’interieur d’une caravane oú sont refugié 4 personnes. L’une d’entre elle est grievement blessée. La scene est filmée et largement diffusée sur internet. Mais cela n’empechera pas quelques jours plus tard le drame que l’on connait sur la ZAD du Testet : un manifestant est tué par la gendarmerie et l’obstination du Conseil General du Tarn.
Le 8 janvier 2019 aura lieu au TGI de Toulouse le procés du gendarme qui a lancé la grenade dans la caravane.

Ailleurs > Répression

Maintien de l’ordre : ultra-violence institutionnelle, ce qu’ils n’avoueront pas – Désarmons-les !

Samedi, nous étions sur les Champs Élysées avec quelques centaines, peut-être quelques milliers de gilets jaunes. Au cours des semaines précédentes, l’État s’est consciencieusement essayé à la contre-insurrection. Ce qui lui a fait peur, c’est la spontanéité et la détermination d’un mouvement sans chefs ni représentants. Face à un mouvement qui ne dépassait pourtant pas en violence certains mouvements sociaux précédents, il a donc choisi volontairement la voie d’une répression féroce.

Ailleurs > Répression

3300 arrestations, 1052 blessés, un coma, un décès : l’engrenage d’une répression toujours plus brutale

L’engrenage de répression et de violences ne semble plus vouloir s’arrêter depuis quatre semaines. Le mouvement des gilets jaunes bat ainsi tous les records en nombre de gardes à vue, de personnes déferrées en justice, de milliers de grenades et balles de défense tirées sur les manifestants et de personnes estropiées. Les inquiétants « records » répressifs contre la mobilisation sur la loi travail et lors de l’évacuation de la Zad de Notre-Dame-des-Landes sont désormais désuets. Jusqu’où le gouvernement ira-t-il ?

à venir > Violences policières

Rassemblement hommage Rémi et contre les violences et le racisme d’état

Il y a 4 ans, le 26 octobre, sur la ZAD de Sivens, Rémi Fraisse a été tué par une grenade lancée par un gendarme. Depuis, un non lieu en faveur du gendarme a été délivré par la « justice », la famille a fait appel.
Il y a 13 ans, Zyed et Bouna sont morts en tentant d’échapper à des policiers, les policiers ont été relaxés 10 ans après.
Il y a 20 ans, ici à Toulouse, Pipo (Habib) a été abattu par des policiers lors d’une interpellation ...
Les responsables sont tranquilles !!!

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 24 |

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.