Violences policières

Ailleurs > Violences policières

À Bure, la Préfecture continue sa stratégie d’escalade brutale au prix de nombreux-ses blessé-e-s, continuons le soutien !

À Bure le 15 août 2017 le cortège d’environ 800 personnes n’avait jamais été aussi massif pour une manifestation non déclarée à Bure. Face à elle, la Préfecture a choisi délibérément une stratégie d’asphyxie et d’agression entraînant de nombreux-ses blessé-e-s. Le dispositif policier de la journée était deux fois plus important que celui mis en place lors de la manifestation du 18 février 2017, à savoir qu’une quinzaine de fourgons de gendarmes mobiles ont été comptabilisés, ainsi qu’un canon à eau.

Fil d’info > Racisme

Justice pour Adama Traoré : un an déjà

C’était il y a un an bientôt, le 19 juillet, qu’Adama Traoré était tué par les gendarmes. Un an de combat pour la famille, pour la vérité, la justice et contre l’acharnement judiciaire dont ils sont la cible. A Toulouse, nous vous invitons à venir le 19 juillet à 18h30, au CSA, 15 rue Roquelaine, à 18h30, pour préparer un message de soutien visuel que nous diffuserons sur les réseaux sociaux et enverrons à la famille.

Fil d’info > Racisme

L’homme abattu par la police en plein centre de Toulouse était un voyageur

Le 30 mai, le nom de Mickaël Simon est venu s’ajouter à la liste des gens du voyage tués par la police, rejoignant ceux d’Angelo Garand, de Luigi Duquenet ou de Joseph Guerdner. Pour interroger les discriminations vécues par cette communauté, notamment dans leurs rapports avec les forces de l’ordre, nos ami-es de La Rotative avaient échangé fin avril avec Nara Ritz, voyageur et membre du Collectif National des Associations de Citoyens Itinérants (CNACI). Nous reproduisons ici cet entretien réalisé suite au meurtre d’Angelo Garand le 30 mars 2017.

Fil d’info > Violences policières

A 27 ans, il meurt sous les balles de la police en plein centre de Toulouse

Le service communication de la préfecture de police a du passer une nuit bien courte, ce mardi 30 mai à Toulouse. Car comment expliquer qu’un jeune automobiliste de 27 ans ait reçu dix balles dans l’habitacle dont une dans la tête alors qu’il tentait simplement d’échapper à un contrôle ? Surtout quand on sait qu’il n’était pas armé et que l’on découvre le motif de la course poursuite : il roulait "tous feux éteints"...

breves > Violences policières

Municipaux en action : quatre balles tirées et un chien tué place Wilson

Hier mercredi soir vers 21h45, rue Lapeyrouse tout près de la place Wilson à Toulouse, une patrouille de municipale aurait tiré deux balles dans le bras d’une personne se déplaçant en fauteuil roulant, et tué un chien, également à l’arme à feu.
La personne blessée a été emenée par le SAMU.
Ces infos, à prendre avec des pincettes, proviennent du recoupement du témoigagne d’un ami de la victime recueilli quelques minutes plus tard sur les lieux avec cet article de la Dépêche qui mentionne seulement une keuf (...)

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 20 |

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.