Comparutions immédiates suite à la manifestation du 8 novembre

21 personnes ont été interpellé samedi. Certain-e-s sont ressortis libre, d’autres ont des convocations pour les mois à venir.
Mais 9 personnes restaient en GAV ce matin et 5 sont passer en comparution immédiate lundi 10 novembre. Suivi d’une après midi de justice de classe

Bon la belle après-midi de comparution immédiate est terminée !
Comme tout les après-midi au TGI de Toulouse comme ailleurs la justice de classe a fait son taf...
Toutes les réquisitions du procureur ont été validé par le juge et un manifestant dormira en prison ce soir... A priori les 4 autres personnes qui ne sont pas passés aujourd’hui seraient sorties avec une convocation pour le 7 Janvier et sous contrôle judiciaire.

En une semaine et deux manifestations interdites et réprimées par les keufs on se retrouve donc déjà avec deux incarcérations, une dizaine de condamnations, des primes pour les flics et une vingtaine de procès pour décembre et janvier !

Mais il n’y a pas qu’à Toulouse, à Lyon aussi la justice s’est lâchée aujourd’hui : http://rebellyon.info/Repression-de-la-manif-anti-repression.html

Il est plus que jamais temps de prendre la rue face à cette police et cette justice servant les intérêts politiques et économiques des puissants !


18H00 : La dernière personne est passée. Résultat, 3 mois de sursis et 300euros pour chacun des deux flics parties civiles... pour "participation à attroupement interdit" , "violence" et "outrage" !

16H30 : 2 nouvelles personnes sont passées et ont accepté la comparution immédiate...
La troisième est passée pour "jet de projectiles", a avoué et à prise 3 mois ferme sans mandat de dépôt plus 300euros pour chacun des quatre flics se portant partie civil (Noël avant l’heure, pratique de plus en plus répandu dans la police...) et 600 euros d’amende.
Le quatrième a écopé de 3 mois de sursis pour "attroupement" et "visage dissimulé par une capuche"... On monte d’un cran dans le délire judiciaire !

15H45 : Une deuxième personne est passée. Elle a malheureusement accepté la comparution immédiate. Résultat 4 mois de prison ferme avec mandat de dépot et 600 euros d’amende pour "participation à attroupement", "violence" et "jet de projectile (cailloux) sur la BAC...

14H50 : Une première personne est passée. Elle a demandé un délai pour préparer sa défense (refus de comparution immédiate quoi). Elle passera donc en procès le 4 décembre et n’a pas été placé en détention ni de contrôle judiciaire particulier.
Ce qui lui est reproché : "Attroupement interdit" (?) , "jet de projectile sur force de l’ordre" et "outrage".

14H00 : Dispositif policier impressionnant devant le tribunal. 7 cars de CRS et une ligne bloquant l’entrée...
Une cinquantaine de personnes se sont rassemblée devant le tribunal en soutien à tout les inculpés
On nous signal qu’en attendant un CRS lit le dernier livre d’Eric Zemmour dans son camion, ambiance !


L’ambiance devant le tribunal à 14h...

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.