Acte 48. Suivi de la manif nationale des gilets jaunes à Toulouse.

Comme toutes les semaines, rendez-vous à 14 heures à Jean-Jaurès.
En cas de dispersion jusqu’à 16h, rdv au Capitole, jusqu’à 17h Esquirol et jusqu’à 18h Jeanne d’Arc.

  • Fin du suivi, à samedi prochain !

    C’est la fin de la journée pour nous. La flicaille quadrille encore le centre-ville. Des personnes évoquent un rendez-vous à venir dans une heure, pour celleux n’ayant pas assez profité·e·s des lacrymos...

    Rappel pour les proches de personnes interpellé·e·s aujourd’hui :

    • contactez la legal team : 07.58.25.22.19 (c’est possible avec Signal et Telegram),
    • ou par mail la défense collective : defensecollectivetoulouse [at] riseup.net
      Vous pouvez aussi retrouver tous les conseils pour les manifs sur le blog de la Défense collective toulouse
    • la Défense Collective de Toulouse assure une permanence chaque dimanche à 17h à la Chapelle (36 rue Daniel Casanova)
  • Gaz, charge à Wilson...

    La nuit tombe et il n’y a plus grand monde et plus de manif mais encore gavé de bleus à Wilson et Jean Jaurès. Quelques prises de paroles improvisées ont eu lieu. La flicaille a l’air de vouloir vider le quartier et a gazé la place.

  • Résumé de la journée ?

    La préfecture via La Dépêche annonce maintenant 17 interpellations.

  • Fin de la journée ?

    C’est calme maintenant à Jean-Jaurès. Les CRS et le canon à eau tiennent le carrefour comme habituellement.

    C’est le moment de bouquiner, France 3 Occitanie nous apprend que 75% des flics de la CSI et CDI sont en arrêt maladie. Protestation ou vrai craquage des barbares ? Des flics non-formés au maintient de l’ordre les ont remplacé pour aujourd’hui.

  • Ça nasse à Jean Jaurès

    Une centaine de personnes sont nassé·e·s à Jean Jaurès, mais il y a une sortie en passant par le métro. Pendant ce temps les flics repoussent les personnes présentes à Wilson.

    La Dépêche annonce 5 interpellations depuis le début de l’après-midi.

  • La fontaine Wilson est en jaune fluo

    JPEG

  • Ça sent le gaz à Arnaud B, canon à eau à Jean Jaurès

    Nuage de gaz à Jean Jaurès

  • Et la BAC charge

    La BAC a chargé au milieu du cortège, au niveau du Decathlon. Des gens sont partis côté rue des Chalets et rue de la Concorde.

  • Quinzième manif de la journée ?

    Deux flics en moto se sont faits chassés, la tête a dépassée Jeanne d’Arc et prend la direction Arnaud Bernard. Du monde sur le boulevard de Strasbourg.

  • 300 personnes à Jean Jaurès

    Quelques centaines de personnes au niveau de Jean Jaurès

0 | 10 | 20 | 30

48 manifestations hebdomadaires consécutives c’est une perfomance. Et ça use la bourgeoisie qui fait part de sa nervosité à La Dépêche :

« Jean-Marc Martinez, président de la Fédération des commerces du centre-ville. : Toulouse reste la ville de France la plus impactée. Qu’ils soient cent ou cent mille, les Gilets jaunes nous empêchent depuis 48 semaines de bosser !  » Excédé, le commerçant envisage de démissionner de sa fonction, et même de quitter Toulouse. »

Ce samedi 12 octobre c’est la troisième manifestation nationale appelée à Toulouse. Le cortège d’aujourd’hui devrait être plus imposant que ceux de septembre qui comptaient jusquà 2 000 personnes. Comme la semaine dernière la place du Capitole est interdite aux manifs.

L’équipe bleue, leurs sales bobines et leurs armes seront aussi présentes...

En cas d’arrestations d’un.e proche :

  • contactez la legal team : 07.58.25.22.19 (c’est possible avec Signal et Telegram),
  • ou par mail la défense collective : defensecollectivetoulouse [at] riseup.net
    Vous pouvez aussi retrouver tous les conseils pour les manifs sur le blog de la Défense collective toulouse
  • la Défense Collective de Toulouse assure une permanence chaque dimanche à 17h à la Chapelle (36 rue Daniel Casanova)

P.-S.

Logo, Caro style photographie

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site. Nous rappelons que les compléments d’information n’ont pas vocation à être des lieux de débat. Ne seront publiées que des informations factuelles.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)


À lire également...

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.