Acte XXIII, Toulouse nassée, Toulouse asphyxiée, mais toujours déterminé.es !

Ça ne finira jamais ! Le grand débat à fait patatras, les vieilles pierres valent visiblement plus que nos misères, les raisons pour rentrer chez soi ne sont pas réunis. On continue la rando du samedi contre l’arrogance des gouvernants et le mépris de la bourgeoisie. Rendez-vous 14h métro Capitole.

  • Une arrestation

    Une interpellation rue de Metz.

  • Les avocates du week-end

    Pour ce week-end, les avocates disponible sont Me Paupard pour aujourd’hui et Me Cambon pour demain également.

  • Banderole chourrée pendant la charge

    Pendant la charge sur la rue de Metz, les flics ont volé une banderole. Depuis plusieurs semaines, les flics attaquent systématiquement le cortège dès qu’il y a des banderoles pour les voler. Ils font une collection ?

  • Et ça charge

    Rue de Metz, au niveau de la préfecture, les flics chargent le cortège. Ça repart. Le cortège est entier et se dirige vers Esquirol.

  • Nous sommes la foudre d’une colère qui gronde

    Rien ni personne ne pourra étouffer une révolte

    JPEG - 2.7 Mo
  • Du Cap’ à Jean-Jau’

    Le groupe qui s’était retrouvé place Charles de Gaulle (au métro Capitole) prend actuellement la direction de Jean Jaurès pour rejoindre le cortège principal. En tête de cortège sur les boulevards, une manif de motards.

  • Il y a du monde à Toulouse !

    Il y a déjà plusieurs milliers de personnes et la marche est rapide

  • « Mais ils avaient pas dit le Capitole, chef ? »

    Comme le rendez-vous officiel de départ de manif’ était le métro Capitole, les flics sont par là-bas. A Jean Jau par contre, pas de keufs. Il y a juste les voltigeurs qui viennent de passer à Wilson. Le cortège se met en route et prend la direction de François Verdier.

  • Au Capitole, peu de monde

    Métro Capitole d’où devait partir la manifestation du jour, il y a peu de monde. Le canon à eau est dans le coin, les flics contrôlent certaines rues.

  • Ça se rassemble à Jean Jaurès

    Un cortège commence à se former à Jean Jaurès, avec la présence massive des motards.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | Tout afficher
Défense collective et Légal team :

Les forces répressives seront aussi de la partie. À chaque acte toulousain depuis décembre ce sont des centaines de flics, des canons à eau, des blindés et les traques par la BAC. En cas d’arrestations d’un.e proche,

  • contactez la legal team : 0758252219 (c’est possible avec Signal et Telegram),
  • ou par mail la défense collective : defensecollectivetoulouse@riseup.net
    Vous pouvez aussi retrouver tous les conseils pour les manifs sur le blog de la Défense collective toulouse.
PNG - 188.1 ko

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site. Nous rappelons que les compléments d’information n’ont pas vocation à être des lieux de débat. Ne seront publiées que des informations factuelles.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)


À lire également...

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.