Convocations de militant.es syndicaux·ales

Sept personnes, dont cinq pour garde à vue, sont convoquées lundi 21 septembre à 10h, pour des faits supposés avoir été commis, le 9 février 2020, lors d’une diffusion de tracts du RN, parti qui véhicule des idées xénophobes, sexistes, homophobes..., sur un marché toulousain dans le cadre des élections municipales.

  • Fin de GAV pour tou.tes

    La plupart des personnes étaient sorties hier soir, la dernière personne est sorti ce matin. Il semblerait que l’on s’oriente vers une prochaine convocation pour un rappel à la loi. (à confirmer)

  • Appel à venir de nouveau les soutenir à partir de 18h devant le commissariat de l’embouchure

    JPEG - 133.5 ko

    Toutes les personnes qui étaient convoquées ce matin ont été mises en garde-à-vue. Si l’un d’entre eux a été libéré pour des raisons personnelles (la procédure est suspendue mais pas annulée pour lui), les 6 autres sont restés au commissariat, la procédure ayant été différée dans la journée. Les 6 camarades vont vraisemblablement être gardés au moins 24h, voire davantage.

    C’est pourquoi nous vous appelons à venir de nouveau les soutenir à partir de 18h devant le commissariat. Nous étions nombreuses et nombreux ce midi, et les camarades ont toujours besoin de notre soutien. Soyons à nouveau présent.e.s, déterminé.e.s et solidaires.

    La solidarité est notre arme.

    Pour faire tourner sur les réseaux sociaux : Mastodon, Diaspora, XMPP, Facebook

    L’appel unitaire d’aujourd’hui avec les nouvelles organisations signatrices : http://www.cnt-f.org/cnt31/spip.php?article12…

PDF - 41.3 ko

Laure, Maïlys, Nicolas, Léo etc... voient leurs vies bouleversées, cinq d’entre eux ne pourront être devant leurs élèves ce(s) jour(s) là.

Alors que les faits supposés relèvent d’il y a sept mois, elles et ils ont reçu leur convocation seulement quatre jours avant leur garde à vue. Aucun contrôle d’identité n’ayant eu lieu ce jour-là,comment ils/elles ont pu être incriminé.es ?

Dans le contexte actuel, est-ce la priorité de l’Etat de donner suites à des allégations du RN ?

Toutes les occasions sont saisies pour tenter d’intimider des militant.es syndicaux !

Les organisations signataires appellent à un rassemblement devant le commissariat central(métro canal du midi), ce lundi à 12h, pour exiger la libération immédiate des gardé.es à vues et l’abandon de toutes poursuites.

Premières signataires : CGT Educ’Action 31, Act up Sud Ouest, BAF, UD CNT 31, CNT Santé Social Éducation 31, CSR 31, DAL 31, Ensemble 31, Eunomia, groupe Libertad de la FA ,FNECFP FO 31, SNUDI FO 31, FSU 31, JS 31, NPA 31, PG 31, Secours Rouge Toulouse, US Solidaires31, Sud Éducation 31, Sud Santé Sociaux 31, UAT, UET

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site. Nous rappelons que les compléments d’information n’ont pas vocation à être des lieux de débat. Ne seront publiées que des informations factuelles.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.