Gilets Jaunes & co

compte rendu >

Le message derrière la cible

Avec leurs vitrines parées de planches de bois, les banques n’ont jamais été aussi séduisantes. En deux mois, elles sont devenues les dazibao de la révolte populaire, sur lesquels chacun laisse son message et agrémente de haikus urbains ce qui n’est déjà plus une jacquerie.

Fil d’info >

Et que vienne la tempête ! Infos et suivis du 30 au 5 février

On peine à tenir le rythme, on s’essoufle ? Peut-être un peu... Est-ce que la grève va venir redonner un second souffle, faire prendre un nouveau tour innatendu (encore un !) ? En attendant, les assemblées s’assemblent, les solidarités s’organisent et l’Etat fait son sale taf. On lâche pas l’affaire, suivis, infos et goodies.

à venir >

Quelques interrogations à partir du mouvement « gilets jaunes »

Rencontre le Mardi 29 Janvier, 18h30
Dans le cadre des « Rencontres pour penser l’aujourd’hui »
Bien sûr qu’on entend tout et n’importe quoi dans ce mouvement, bien sûr que des crapules fascistes porteuses de haine et de guerre tentent d’y faire leur trou, bien sûr que des vautours divers de la récupération rôdent etc etc...
Pour autant ne se passe-t-il pas quelque chose ?
S’arrêter à des considérations journalistiques générales, ou vouloir plaquer sa propre pensée sur ce mouvement c’est assurément (...)

Ailleurs >

[audio]Moudenc s’infiltre et balance...

Cette semaine, Livo tente de résister aux fake news : la ministre Marlène Schiappa coanime un grand débat avec Cyril Hanouna sur C8 - Le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc s’infiltre au milieu des casseurs - L’avocat Raphael Kempf prétend que les violences policières, qui n’existent pas, existent - En 2019 des gens manifestent pour le retour du roi, et autres nouvelles pas croyab’.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.