Enfermement

breves > Enfermement

Des feux d’artifice pour les enfermé.es de Toulouse

Dans la nuit du 31 décembre 2016 au 1er janvier 2017, nous avons voulu partager quelques feux d’artifice avec les enfermé.es de Toulouse.
Une première équipe a tenté de mettre un peu de lumière dans la nuit des personnes sans papiers du CRA de Cornebarrieu : quelques fusées ont été tirées depuis la colline.
Une deuxième équipe a été rendre visite aux enfermé.es de Seysses, qui ont répondu en faisant trembler les murs de leur taule au bruit des premières détonations.
Une troisième équipe s’est rendue à (...)

à venir > Répression

Concert de soutien aux inculpé.e.s pour fêter noël

Malgré les paillettes, la répression continue. Ses victimes ont toujours besoin de solidarité !
Participation libre (mais gentillment nécessaire)
Les quelques euros de bénéfices seront intégralement reversés au CAJ.
Le CAJ (Comité/Caisse d’Autodéfense Juridique) est un outil d’entraide et de solidarité, créé afin de soutenir les victimes de la répression judiciaire, que ce soit financièrement ou par l’accompagnement et la diffusion de connaissances sur ce milieu hostile qu’est la "justice".
START 19h30 (...)

Ailleurs > Enfermement

[Mexique] À bas la prison ! Bulletin irrégulier – Septembre 2016

À bas la prison ! Bulletin irrégulier – Septembre 2016
Rappel
À deux ans des mobilisations en solidarité avec les étudiants disparus d’Ayotzinapa, Guerrero, on se souvient aussi des compagnons qui se trouvent actuellement en prison pour le simple fait d’avoir manifesté et mené des actions dans la rue pour la présentation en vie des étudiants disparus depuis le 26 septembre 2014. Cela fait deux ans de manifestations, actions, piquets de protestation et pour quelques compagnons, il s’agit aussi de (...)

Ailleurs > Enfermement

[Ville de Mexico] Luis Fernando Sotelo condamné à 33 ans et 5 mois de prison. Que commence la tempête !

Luis Fernando Sotelo condamné à 33 ans et 5 mois de prison. Que commence la tempête !
Ce mardi 20 Septembre, après 1 an et 9 mois de procès, notre compagnon Luis Fernando Sotelo a été condamné en première instance à 33 ans et 5 mois de prison et à une amende de 519 815,25 pesos (26 000€) pour les délit d’attaques aux voix de communication, d’attaques à la paix publique qualifiées et dommages qualifiés.
Cette sentence est le reflet de la politique de répression et de criminalisation de l’État mexicain, en (...)

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.