Répression - prisons

breves > État d’urgence

Humanitaire ? Pas plus qu’hier !

Depuis le début du confinement, on assiste à un réel virage vers la gauche dans le “milieu”. Appels à l’humanisme, interpellations du président et d’autres organes de l’Etat, distributions opérant selon le modèle humanitaire, unions sacrées avec des orgas gauchistes qui composent avec la préf et les forces de l’ordre, adoption du “télé-militantisme”, appels au respect du confinement, et j’en passe…

Analyse et Mémoire > Économie

priso-corps

Une prise au corps. Voilà ce que ça me fait. La peur d’abord. Une peur terrible, corporelle, comme un étau sur le cœur, de refiler ce truc à ma grand-mère avec qui je vis. De la contagier. De la tuer. Ce truc que je ne vois pas, que je ne comprends pas, qui est partout et nulle part. Comment vivre ensemble sans contact ? Je n’ai jamais eu les mains aussi propres mais le savon n’enlève pas la peur. Quelle peur d’ailleurs ? D’où vient cette phobie de la maladie, cette hystérie collective face à la mort (...)

Fil d’info > Répression

Temperature Policiere

Face à l’arsenal de contrôle de l’Etat, dans un contexte d’isolement face à la police, des stratégies individuelles et collectives restent possibles. Voici quelques propositions de stratégies, et des synthèses jour par jour des contrôles et actions de la police. Pour que tout le monde puisse se faire une idée et décider au mieux.
Partagez et continuez d’envoyer des témoignages !

Fil d’info > Répression

[Ariège] La gazette déconfinée #02

Cette gazette ariégeoise à été lancée avec l’annonce du confinement. L’idée est de partager nos vécus, nos coups de flippe, nos tournages en rond, des textes qui nous ont parlé… La gazette des confinées est composée d’un panel de point de vue nécessairement contradictoire, comme ce qui se passe dans nos têtes.
Numéro 2, dixième jour de confinement

Ailleurs > Économie

L’abject « Monologue du Virus »

Texte paru sur Paris lutte info. « Le monologue du virus », publié sur lundimatin a déjà beaucoup circulé. Ce texte nous invite à accueillir le coronavirus comme le Messie venant nous sortir de notre servitude volontaire et de notre apathie quotidienne. Mais dans ce monologue abject, il est oublié (ou dénié) que tout le monde n’a pas le luxe de se demander s’il faut concevoir le temps de la pandémie comme des vacances ou bien comme l’occasion de cultiver son jardin et l’art de se saluer.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 98 |

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.

-