publication - brochure - livre

Ailleurs > Violences policières

Tout le monde peut se passer de la police - Organisations communautaires pour abolir la police à Chicago

En 2017, la revue Jef Klak publiait la traduction d’un article invitant à réfléchir sur l’abolition de l’institution policière, à partir d’expérience d’auto-organisation d’habitant.es de quartiers de Chicago. A l’heure où le meurtre de George Floyd fait rejaillir la rage aux Etats-Unis comme à Paris, à Toulouse et dans le monde entier, 48 ans jour pour jour après l’acquittement de la condamnation à mort d’Angela Davis, l’article ressort des placards et fait le tour des réseaux sociaux. Une occasion de le partager de nouveau avec vous.

Ailleurs > Féminismes

[Radio Canut] Les Guérillères de Monique Wittig : une lecture à 7 voix

Sept voix pour donner corps au texte Les Guérillères de Monique Wittig. Sept voix qui sont celles de sept meufs, d’âges différents, aux vies différentes, qui se sont toutes croisées dans le milieu féministe lyonnais ces dernières années, et cet hiver dans le cortège et l’assemblée générale féministe qui s’est réunie une douzaine de fois pour fédérer des initiatives, au sein du mouvement social contre la réforme des retraites, particulièrement injuste pour les femmes.

Analyse et Mémoire > Logement

Grève des loyers : action directe contre la vie chère et pour un logement digne

Une brochure sur l’historique des grèves de loyer, de la Commune de Paris à aujourd’hui, en passnt par Buenos Aires, Glasgow, Veracruz, Varsovie,Barceline, Lima, Ténérife ou encore l’Italie. Pour ouvrir un débat l’articulation entre revendication immédiate et perspective révolutionnaire, mais aussi le piège du "réformisme radical" médiatisé et spectaculaire.

Analyse et Mémoire > Économie

Crise du coronavirus : le capitalisme tue. Éradiquons-le !

Deux mois de confinement. Notre patience est à bout et la colère envers ce système s’en mêle. Travailleuses, chômeurs, galériennes et exploités, nous n’avons pas chômé pendant ces mois d’assignation à résidence généralisée. Nous avons compris que le capitalisme tue plus que le virus, que sous prétexte d’état d’urgence sanitaire des mesures autoritaires et pro-capitalistes sont là pour nous exploiter d’avantage et tenter de nous faire courber l’échine. Mais comme pendant les mois de lutte Gilets Jaunes, nous ne lâcherons rien. Des solidarités sont possibles et nécessaires, notre rage prendra de nouvelles formes de lutte et nous ferons tout pour ne pas revenir à la « normalité » d’avant.

Analyse et Mémoire > Santé

Dénégations. Dénégation et radicalité : une hypothèse ou quand le Chat Botté réduit l’ogre en souris..

Chaque événement démesuré voit naître ses détracteurs et ses réducteurs. Ils considèrent (comme le Chat Botté de la fable qui mange l’ogre après l’avoir réduit en souris) que réduire la représentation de ce qu’il se passe pour le mettre à sa portée serait en mesure de donner les moyens de triompher sur ce qui terrifierait, si toutefois on le regardait dans toutes ses dimensions. Ce triomphe obtenu au nom de la peur condamne à l’impuissance et la pandémie de Covid-19 qui est en train de se répandre sur la planète ne fait pas exception à la règle. Elle aussi a ses réducteurs et ses détracteurs. Pourtant il y a bien des choses à redire, à contester, à attaquer face à ce qui se passe, ne serait-ce que l’État et le capitalisme. Mais L’Histoire pousse parfois les adeptes de la perplexité dans le grand bain, et les salariés contraints de continuer à travailler avec le virus comme les émeutiers de la faim ou les révoltés de l’enfermement n’ont pas besoin de dénier la réalité du virus ou de réduire la pandémie à une taille moins effrayante pour se révolter et lutter à la fois contre le virus et contre les modalités de sa gestion par le pouvoir.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 18 |

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.