témoignage - interview - récit

breves > Féminismes

Communiqué carnavalesque des Bombes Atomiques

Nous, les Bombes Atomiques, actuellement réuni.e.s en mixité choisie pour une semaine féministe et antinucléaire à Bure avons appris au détour d’un communiqué l’annonce de la fin du projet CIGEO.
Durant cette semaine, nous avons appris à nous connaître, nous avons vécu dans une forme d’autogestion incroyable à 150 personnes sans hommes cisgenres, La grange a été transformée en cantine. De la cuisine collective, en action toute la journée émanaient des odeurs merveilleuses, tous les espaces disponibles ont (...)

breves >

Meilleurs vœux

Maintenant que la période des « fêtes » est derrière nous, on ne voulait pas vous priver de ce texte, écrit à l’issu d’une de ces typiques fêtes de famille…
La question vient aussitôt… Comme si elle était inévitable… Une question à laquelle sont possibles cent, voire mille réponses. Rapidement tu te rends compte qu’il ne s’agissait pas du tout des belles choses que tu avais en tête… Ces parents, que tu ne vois qu’une fois par an, ne sondent pas tes rêves ou tes idées, non, ces choses-là ne les intéressent pas. (...)

Analyse et Mémoire > Grand Travaux Inutiles

Réflexions à propos de la ZAD : une autre histoire

Un regard en arrière un an après les expulsions
J’ai écrit ce texte au printemps 2019. Il était en anglais, pour un public anglophone, parce qu’il n’y avait presque pas d’information disponible, et j’étais fatiguée de répondre toujours cette même question : « Mais merde, qu’est-ce qu’il s’est passé ? ». C’était aussi douloureux d’en parler, il me semblait plus simple d’avoir quelque chose d’écrit et partageable. J’ai été longtemps opposée à sa traduction, car il était simplifié et écrit pour des personnes qui ne comprennent pas le contexte en France ni sur la ZAD. J’aurais écrit quelque chose de très différent en français, avec plus d’analyses sur les rôles des différentes composantes, et des groupes qui ont existé sur la ZAD. J’espérais et j’espère toujours que quelqu’un.e va écrire ce texte. Mais évidemment, d’autres sont toujours en train d’essayer de réécrire l’histoire, je ne devrais pas en être surprise, leur franchise(1) dépend de ces mensonges. C’est cette réécriture de l’histoire qui m’as motivé à publier une traduction.
1. Au sens de la license commerciale, et non de l’honnêteté évidemment

Analyse et Mémoire > Féminismes

(Il faut mieux tard que jamais) Petite réflexion et réaction autour de la manif féministe du 23/11

L’assemblée féministe « Toutes en grève 31 » et d’autres organisations toulousaines ont organisés, le 23 novembre, une manif à Toulouse à l’occasion de la journée internationale de luttes contre les violences faites aux femmes et aux « minorités de genre » -selon leurs termes-.
Pendant cet événement des pancartes qui criaient « qui tue le plus de femmes ? Le pornocriminel » ou alors « porno ventes des féminicides », « prostitution= viol tarifié » ont été arrachées.
Il nous importe peu de savoir ce que les personnes qui les ont déchirées ont réellement fait ou pas. Ce qui est certain par contre, c’est que ces personnes ont réagi avec les moyens qu’iels ont jugés nécessaire et possible sur le moment.
Ce texte est né de l’envie de recentrer et contextualiser le débat car ces évènements ont l’air d’avoir fait pas mal parler en y amenant une confusion et un blabla général que ce soit sur le net ou dans notre propre entourage.

| 1 | ... | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | ... | 18 |

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.